mardi, avril 08, 2008

La pensée stridente

Retour décevant du billet de Daniel Laprès: j'ai eu plus de visites de gens googlant "Escher", pour un billet léger comme l'air, que de clics venant de son site. Il a répondu à mon dernier envoi [ici], ce qui me permettra de corriger une confusion de celui-ci: toute cette histoire a commencé non pas avec un article de Paul-Henri Frenière, mais un de ses billets. Mais lisez plutôt Pour en finir avec Daniel Laprès. Le positif s'arrête là. J'allais lui répondre en commentaire sur son blogue, mais comme il n'a pas commenté ce délicieux billet, où il aurait découvert le sens véritable de "maître", je boude et j'écris dans mon coin.

Daniel Laprès a une recette: écrire beaucoup pour faire oublier au lecteur qu'il tergiverse sans lier des faits; beaucoup d'épithètes disgracieuses, d'anathèmes, mais pour la substance...
"j'ai pu aisément identifier ses références d'extrême-droite et illuminées (les Bérets Blancs [...] quiconque est le moindrement doté de jugeotte ne peut que s'en rendre très vite compte". Votre aise vous est surement d'un grand secours, mais expliquez-moi, simple illuminé et/ou béotien, comment je m'y prendrais pour arriver à de telles catégorisations, moi qui n'ai pas accès à votre cerveau et ses gabarits binaires. Je ne prendrai pas la peine de commenter à fond le long passage sur Pierre Falardeau, d'une mauvaise foi surprenante; pensez à la référence (sans citation) au Brésil, qui de mon souvenir est chez Falardeau en vérité la banalité que le fascisme est préférable au sous-fascisme. Mais tout le long du passage la pensée Laprès est morte-née, pour des raisons homologues à celles déjà données: M. Laprès voit du nationalisme sous les courants de l'histoire, j'y vois de l'impérialisme et du colonialisme. Une armée étrangère occupe ton pays ? Réfléchis d'abord à la pureté idéologique de tes compagnons résistants. Avec de la chance, tes enfants oublieront leurs statut d'annexés, et pourront se réjouir de vivre dans un état de droit libéral. En autant, bien entendu, que l'occupation ne soit pas d'origine "nationaliste". En passant, M. Laprès, les dictatures sud-américaines à partir de 1945 [1, 2] c'est l'impérialisme U.S., et ici dans la majorité des cas, "nationaliste" = comprador. Mais un intellectuel bien entrainé sait que la guerre c'est la paix et l'esclavage, la liberté.

N'oublions pas le coeur du billet, mon martyre. Suivant la logique de M. Laprès, le taux de chômage chez les palestiniens devrait être de 100%. Pensez-y si vous êtes montréalais: les hôpitaux, les universités, organismes et centres de recherches canadians, puis le big business international, l'honnêteté d'un québécois a-t-elle sa place ? Je devrais casser ma carrière, quitter le poste le plus enrichissant que j'ai jamais eu parce que je travaille en terre canadienne ? Ceci dit, je ne cache pas mes positions lorsque confronté, mais jamais au grand jamais voudrais-je voir mes envolées radicales atterrir entre les mains des grosses légumes de mon milieu de travail. Et quitter ne ferait pas disparaitre l'occupant. Et je connaissais leurs attitudes en signant, je suis un grand garçon et je me console: je pourrais être haïtien et espérer faire des t-shirts. La réalité, M. Laprès, cette chose qui grouille en dehors de votre cerveau, n'est pas une série de commutateurs.

Je finirai par une exercice de grammaire, corrigez la phrase suivante d'un canadien-français québécois francophone:
En tenant en plus compte de ses autres écrits (dont j'invite tout le monde à parcourir) on peut donc affirmer hors de tout doute que Pierre Falardeau n'est qu'un réactionnaire dans ce qu'il y a de plus infect.

Libellés : ,

11 Commentaires, commanditaires:

À 12:59 a.m., Blogger Daniel Laprès a lancé...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
À 1:01 a.m., Blogger Daniel Laprès a lancé...

Cette fois, mon cher Anonyme Martyr Nationaleux, je ne vois, pour être franc, strictement rien à tirer de ce salmigondis impénétrable que vous venez de nous servir...

Quand à la citation de votre maître à penser Falardeau, soyez patient, c'est que j'ai passé le livre à un de mes amis, et je le récupérerai sous peu. Et cela ne confirmera pas votre thèse, loin s'en faut.

Si je vous ai bien compris, cependant, vous dites que quitter votre emploi auprès de vos "maîtres", dont d'évidence l'ethnie n'est pas celle que nous avons en commun vous et moi, "cela ne ferait pas disparaître l'occupant". Donc, ces gens ne sont pas, selon vous, des citoyens à part entière du Québec, ces "ethniques" sont des "occupants"... Bravo, vous venez, encore une fois, de prouver combien votre nationalisme est sectaire et haineux. Après, venez nous dire que nous n'êtes pas raciste...

Pour le reste, je vous laisse à vos divagations de guerrillero anti-impérialiste en manque de sensations fortes, et aussi de combattant fier de déployer son courageux anonymat. Mais chose certaine, avec des "libérateurs" comme vous et Falardeau, le Québec serait vite plongé dans une tyrannie d'idélologues illuminés...

 
À 2:43 p.m., Blogger deprenyl a lancé...

En espérant que je sois de nouveau une de vos cibles dans un billet futur, peut-être sur les séparatistes anti-américains ?

 
À 7:33 p.m., Blogger deprenyl a lancé...

p.s. je suis bien prêt à me déclarer raciste si les canadiens forment une race, sinon simplement anti-canadien, quoique le terme patriote est amplement suffisant. Pensez Timor Oriental et indonésiens, ou Tibet et chinois.

 
À 12:41 p.m., Blogger zerodeconduite a lancé...

Il m'arrive souvent d'être d'accord avec Daniel Laprès. Mon accord n'est ni permanent ni forcé ni «institutionnel» ou systématique. J'écris ce mot parce que certaines personnes confondent tout, faisant comme si Monique Désautels et moi-même, nous pensions la même chose, ce qui est absurde.

Pendant des années, j'ai enseigné la pensée de Chomsky et j'ai souvent lu Z MAGAZINE. Alors, je n'accepte pas d'être considéré comme un sale réactionnaire. Je suis un socialiste libertaire et un souverainiste désabusé. Alors, cessez de citer des textes dans lesquels je suis présenté comme un dinosaure de la pensée.

Jean-Serge Baribeau

 
À 2:26 p.m., Blogger zerodeconduite a lancé...

Là où Falardeau parle du Brésil d'une manière on ne peut plus douteuse, c'est dans le livre QUÉBEC LIBRE! ENTRETIENS POLITIQUES AVEC PIERRE FALARDEAU (Les intouchables, 2003), aux pages 59 et 60.

Je suis surpris de prendre connaissance de ce blogue al-Shifa. On semble promouvoir la pensée de Chomsky et appuyer Z MAGAZINE. Mais, par ailleurs, on appuie Falardeau contre Laprès. À mon avis, Falardeau est un réactionnaire anti-libertaire. En Espagne, il aurait été franquiste. Au Portugal, il aurait été salazarien. En Italie, il aurait été mussolinien. Au Chili, il aurait appuyé Pinochet au nom de la sacro-sainte nation.

Je me promets, en bon libertaire, de fréquenter ce blogue. Mais je reste sceptique. Des libertaires qui croient aux Lumières se doivent de favoriser et de valoriser la liberté d'expression et le débat, vigoureux si nécessaire. Cela vaut mieux que l'insulte facile et que la catégorisation débilitante.

Que Daniel Laprès soit rémunéré pour ses textes dans LA PRESSE, cela ne me fait pas un pli sur la différence et cela n'en fait pas un serviteur servile de Power Corporation et du capitalisme international. Au Québec les espaces de libre expression se font plutôt rares.

AU PLAISIR!

Jean-Serge Baribeau, sociologue des médias (JSB)

 
À 6:25 p.m., Blogger deprenyl a lancé...

"La vulgate nationaliste me fait penser à un certain antiaméricanisme primaire qui sévit souvent au Québec et ailleurs."
Le Québec dominé par une pensée unique, Jean-Serge Baribeau, 9 février 2008

En partant, j'ai des doutes, je me méfie. La probabilité qu'un véritable progressiste, lecteur de Chomsky et Z Magazine, puisse écrire cela est faible. Mais je ne m'arrêterai pas là et serai bon joueur.

Je ne connais pas Monique Désautels . Si votre comportement de commentateur de blogue diffère du sien, et bien votre réputation n'a rien à craindre de l'amalgame.

M. Baribeau, vous êtes aussi d'une mauvaise foi surprenante. Oser écrire "Cela vaut mieux que l'insulte facile et que la catégorisation débilitante" pour décrire ma partie du débat m'opposant à M Laprès dépasse l'entendement. Alors pas de gêne: vos scénarios fiction sur Falardeau sont des inepties, et d'une bêtise féroce venant d'un courageux combattant des "antiaméricains primaires". Falardeau appuyant Pinochet !? Je répète le commentaire dudit intellectuel à propos de RDD traitant Michel Chartrand de fasciste: "Il faut que les mots aient un sens!"

La décision vous appartient, compagnon libertaire. Mais j'ai de gros doutes. Le drapeau noir sorti au bon moment est ici souvent la pose obligatoire des revenus de tout. "Et qu'est-ce que l'indépendance va faire pour les unijambistes lépreux ?" pourrait ironiser Falardeau.

Vous semblez attristé par l'espace national occupé par le nationalisme. Qu'en sais-je. Mais je noterai que votre analyse entre en contradiction avec la thèse faisant de la domination du clergé, vendu aux occupants (e.g. ceci), le socle des archétypes de la pensée au Québec.

Je vous renverrai à mon dernier billet au sujet du salariat de M. Laprès, et soulignerai que le mot nationaliste ne me convient pas dans le présent contexte: je suis un patriote. Je suis nationaliste dans le sens où je considère que l'Histoire est l'histoire des nations.

Fondamentalement, prétendez-vous pouvoir dépêtrer ce qui "a bouffé de nombreuses intelligences et sensibilités", entre surprésence du nationalisme et état de dominé ? Et si non, votre regard tourné vers le premier terme n'est-il pas une façon d'évacuer le second ? On pourrait développer la thèse que se pomper le nationaliste est un truc formidable que les élites annexionnistes emploient exactement dans ce but, et le cas échéant, que resterait-il de vos raisonnements ?

 
À 1:01 a.m., Blogger Daniel Laprès a lancé...

Tenez, mon cher Anonyme Martyr Nationaleux et faux-jeton des lumières, ce qui suit n'est pas de moi, mais de Michel Vézina, dans le magazine ICI de cette semaine. Des gens commencent à se rendre compte de la haute valeur de ce Falardeau que vous dites "intellectuel":


" (...) Ça n'a rien à voir, mais j'ai croisé André Brassard il y a quelques jours rue Masson. Toujours aussi moqueur, toujours l'oeil aussi baveux et aussi magnifiquement intelligent. Ce regard impétueux et goguenard me manque dans le paysage artistique. Pas assez de lui, et trop de (Pierre) Falardeau. J'ai beau essayer de l'ignorer, mais l'omniprésence de sa grande face d'âne mal dentu me hérisse le poil des sourcils ! Ce bonheur qu'il a à arborer sa connerie, aveuglé derrière sa carotte d'épouvante, incapable de se rendre compte qu'à force de traiter tout le monde de con, c'est sa propre imbécillité qu'il met en scène."

 
À 11:05 a.m., Blogger zerodeconduite a lancé...

À deprenyl!

Merci de m'avoir, très librement, exprimé votre point de vue qui est un point de vue défendable et respectable dans un monde que nous tentons de rendre plus libertaire.

Vous me dites que je fais preuve d'une mauvaise foi surprenante, sans en apporter la moindre preuve.

Si vous demandiez à Noam Chomsky ce qu'il pense du souverainisme québécois, il répondrait qu'il respecte ce point de vue mais il ajouterait qu'il ne voit aucune utilité à une sécession québécoise. Comparer le Québec et le Timor Oriental, c'est procéder à des comparaisons boiteuses et insultantes pour les Timorais.

En ce qui concerne l'Ayatollah Falardeau, je pense sincèrement ce que je dis. Falardeau est un faux libertaire, un chafouin intellectuel. Pour Falardeau, ne pas penser comme lui, en tous points et à tous égards, c'est être un félon, un poltron, un pleutre et un pauvre type qui «a le cul entre deux chaises». Dans le livre QUÉBEC LIBRE!, il écrit (page 60): «Moi, des gens qui analysent mal le réel, je trouve ça insignifiant». Il ajoute qu'il hait les épais. Comment peut-on être un libertaire et un libérateur lorsque l'on assume et véhicule un tel mépris du débat intellectuel, social, politique et idéologique. Falardeau souhaite LA PENSÉE UNIQUE, c'est-à-dire la sienne. Moi, malgré le titre donné à l'un de mes textes dans le journal LA PRESSE (je n'ai pas choisi ce titre), je ne pense pas qu'il y a une pensée unique. Mais je sais que certains fédéralistes trudeauistes ou «justiniens» désirent, eux aussi, assister à l'émergence d'une pensée unique. L'élite ultralibérale et «lucide» souhaite aussi, parfois, un tel «monisme» intellectuel et idéologique.

En ce qui concerne Michel Chartrand, je l'ai assez bien connu à une certaine époque de ma vie. Et ce dont je me souviens, c'est que c'est un monsieur qui hurlait toujours pour réclamer la démocratie et la liberté tout en empêchant les autres de parler.

Le «nationaliste» le plus magnifique que j'aie connu, c'est le splendide et merveilleux Jacques Ferron. Lui, il était libertaire. Et, avec lui et bien d'autres, j'ai longuement travaillé au sein du PARTI RHINOCÉROS, parti libertaire et parfois très décapant dans son humour significatif plutôt qu'insignifiant (bien des humoristes d'aujourd'hui devraient avoir honte de leur trop-plein de vide).

En ce qui concerne Chomsky,sachez mon cher deprenyl (quel est votre vrai nom?) que j'ai régulièrement projeté le film MANUFACTURING CONSENT. Il y a entre deux et trois mille étudiants qui ont vu ce film. J'ai aussi présenté, très positivement, le film LE TEMPS DES BOUFFONS. Ma liberté intellectuelle fait en sorte que je me sens libre de présenter un intéressant film réalisé par un adversaire idéologique et politique.

Permettez-moi, en terminant, de vous souligner que lorsque l'on dit ET BIEN!, on doit mettre un H plutôt qu'un T, ce qui donne EH BIEN!

Je suis heureux de profiter de cet espace de réflexion et d'expression. Mais, mon cher deprenyl, ne vous présentez pas comme étant le parangon suprême de la pensée libertaire. Aussi, nous y reviendrons éventuellement, libertarisme et patriotisme ne fraternisent pas toujours.

AU PLAISIR!

JSB

 
À 11:06 a.m., Blogger zerodeconduite a lancé...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

 
À 3:45 p.m., Blogger deprenyl a lancé...

@DL

C'est m'en demander beaucoup d'aller là, ces publications me blessent, elles dégoulinent des petits de Benoît Aubin et Nathalie Elgrably. Mais en googlant Michel Vézina j'ai trouvé:

"Ni de droite ni de gauche, total anarchiste"

C'est pour dire.


@JSB

Merci pour le tuyau grammatical.

Sur Chomsky et l'indépendance: Entrevue avec Noam Chomsky à Radio ouverture

Sur Falardeau et les anars: Delirium Tremens

Mais qu'est qu'un anarchiste ? Celui qui le dit celui qui l'est ?

Et merci de la visite.

 

Publier un commentaire

<< Retour au paillasson

répertoire de blogs: politique étrangère étatsunis



Top Libellés
<body><!-- --><div id="flagi" style="visibility:hidden; position:absolute;" onmouseover="showDrop()" onmouseout="hideDrop()"><div id="flagtop"></div><div id="top-filler"></div><div id="flagi-body">Notify Blogger about objectionable content.<br /><a href="http://help.blogger.com/bin/answer.py?answer=1200"> What does this mean? </a> </div></div><div id="b-navbar"><a href="http://www.blogger.com/" id="b-logo" title="Go to Blogger.com"><img src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/logobar.gif" alt="Blogger" width="80" height="10" /></a><form id="b-search" name="b-search" action="http://search.blogger.com/"><div id="b-more"><a href="http://www.blogger.com/" id="b-getorpost"><img src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/btn_getblog.gif" alt="Get your own blog" width="112" height="10" /></a><a id="flagButton" style="display:none;" href="javascript:toggleFlag();" onmouseover="showDrop()" onmouseout="hideDrop()"><img src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/flag.gif" name="flag" alt="Flag Blog" width="55" height="10" /></a><a href="http://www.blogger.com/redirect/next_blog.pyra?navBar=true" id="b-next"><img src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/btn_nextblog.gif" alt="Next blog" width="72" height="10" /></a></div><div id="b-this"><input type="text" id="b-query" name="as_q" /><input type="hidden" name="ie" value="UTF-8" /><input type="hidden" name="ui" value="blg" /><input type="hidden" name="bl_url" value="themaybememe.blogspot.com" /><input type="image" src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/btn_search_this.gif" alt="Search This Blog" id="b-searchbtn" title="Search this blog with Google Blog Search" onclick="document.forms['b-search'].bl_url.value='themaybememe.blogspot.com'" /><input type="image" src="http://www.blogger.com/img/navbar/1/btn_search_all.gif" alt="Search All Blogs" value="Search" id="b-searchallbtn" title="Search all blogs with Google Blog Search" onclick="document.forms['b-search'].bl_url.value=''" /><a href="javascript:BlogThis();" id="b-blogthis">BlogThis!</a></div></form></div><script type="text/javascript"><!-- var ID = 9954337;var HATE_INTERSTITIAL_COOKIE_NAME = 'dismissedInterstitial';var FLAG_COOKIE_NAME = 'flaggedBlog';var FLAG_BLOG_URL = 'http://www.blogger.com/flag-blog.g?nav=1&toFlag=' + ID;var UNFLAG_BLOG_URL = 'http://www.blogger.com/unflag-blog.g?nav=1&toFlag=' + ID;var FLAG_IMAGE_URL = 'http://www.blogger.com/img/navbar/1/flag.gif';var UNFLAG_IMAGE_URL = 'http://www.blogger.com/img/navbar/1/unflag.gif';var ncHasFlagged = false;var servletTarget = new Image(); function BlogThis() {Q='';x=document;y=window;if(x.selection) {Q=x.selection.createRange().text;} else if (y.getSelection) { Q=y.getSelection();} else if (x.getSelection) { Q=x.getSelection();}popw = y.open('http://www.blogger.com/blog_this.pyra?t=' + escape(Q) + '&u=' + escape(location.href) + '&n=' + escape(document.title),'bloggerForm','scrollbars=no,width=475,height=10,top=175,left=75,status=yes,resizable=yes');void(0);} function blogspotInit() {initFlag();} function hasFlagged() {return getCookie(FLAG_COOKIE_NAME) || ncHasFlagged;} function toggleFlag() {var date = new Date();var id = 9954337;if (hasFlagged()) {removeCookie(FLAG_COOKIE_NAME);servletTarget.src = UNFLAG_BLOG_URL + '&d=' + date.getTime();document.images['flag'].src = FLAG_IMAGE_URL;ncHasFlagged = false;} else { setBlogspotCookie(FLAG_COOKIE_NAME, 'true');servletTarget.src = FLAG_BLOG_URL + '&d=' + date.getTime();document.images['flag'].src = UNFLAG_IMAGE_URL;ncHasFlagged = true;}} function initFlag() {document.getElementById('flagButton').style.display = 'inline';if (hasFlagged()) {document.images['flag'].src = UNFLAG_IMAGE_URL;} else {document.images['flag'].src = FLAG_IMAGE_URL;}} function showDrop() {if (!hasFlagged()) {document.getElementById('flagi').style.visibility = 'visible';}} function hideDrop() {document.getElementById('flagi').style.visibility = 'hidden';} function setBlogspotCookie(name, val) {var expire = new Date((new Date()).getTime() + 5 * 24 * 60 * 60 * 1000);var path = '/';setCookie(name, val, null, expire, path, null);} function removeCookie(name){var expire = new Date((new Date()).getTime() - 1000); setCookie(name,'',null,expire,'/',null);} --></script><script type="text/javascript"> blogspotInit();</script><div id="space-for-ie"></div>